Rétrospective 2014


Rétrospective… santé, bien sûr!

Si je me fie sur mon impression générale, je dirais que 2014 a été une bien meilleure année que 2013. J’ai été moins malade (pensons “infections”), j’ai eu plus d’énergie et réussi à être plus active… mais extérieurement j’ai eu l’air d’être plus gravement malade, parce que j’ai été mieux prise en charge. Plus de rendez-vous chez le médecins, plus de tests, de nouveaux diagnostics… Ce sont cependant des choses positives au bout du compte! Alors en gros, pour moi, côté santé, 2014 ne fut pas une mauvaise année!

Voyons voir :

Crash x5… au moins!

Infections : rhume x5 ou 6, gastro x2, sinusite x2.

…si on calcule deux journées alitée pour chaque crash et infection, ça signifie un minimum de 28 jours durant l’année. Wow, c’est un mois! Et malheureusement, je sais que ce fut plus que ça, car j’ai eu des journées alitée à cause de la gastroparésie, du sevrage de codéine contin, suite à ma chirurgie et parfois à cause de mes règles. Possiblement un total de deux mois au lit en 2014.

Blessures : dislocations de l’épaule gauche, multiples subluxations des deux épaules, chevauchement des côtes flottantes plusieurs fois, costochondrite x2 ou 3, subluxation des hanches à quelques reprises, foulure à la cheville x2.

Médecins : Généticien x2, gastro-entérologue x2, ergothérapeute x2, physiatre x2, optométriste, endocrinologue x4, ORL x2, interniste x2, généraliste (annuel).

Examens : Holter, gastroscopie, Moniteur automatique de pression artérielle (MAPA) x3, vidéonystagmographie, prises de sang/test d’urine, mammographie, vidange gastrique, CT scan cérébral, séquençage génétique (recherche SED)

Traitements/ équipement : lit ajustable, vaccin pneumonie, essai codéine contin (sans succès), injections Synvisc x2, infiltration costochondrite, essai bêta-bloquant (sans succès), dompéridone, augmentation Florinef, chirurgie de ligature des trompes, chaise roulante manuelle, vaccin grippe.

…ça signifie plus de 30 rendez-vous en clinique ou à l’hôpital (sans compter la chirurgie).

Nouveaux diagnostics : gastroparésie, arythmie, tachycardie, basse pression, carence en vitamine D et potassium

À cela on ajoute les migraines en augmentation… et les nouvelles douleurs possiblement neuropathiques…

Ouf. C’est pas de tout repos, le syndrome d’Ehlers-Danlos.
Mais oui, malgré tout ça… ce fut une meilleure année que 2013!

Je me souhaite que 2015 soit encore mieux… une tout aussi bonne prise en charge mais avec moins de tests, moins de rendez-vous… et pas de nouveaux diagnostics!

Je vous souhaite à tous une très belle année 2015!!!

 

Écrit en écoutant le nouvel album du band d’un ami, les B’s Bees!

*Si vous n’arrivez pas à voir le contenu vidéo, cliquez ici

——————————————–

Pour vous abonner à la liste d’envoi du blogue #EhlersDanlos cliquez ici

Laissez-moi un p'tit mot!