© Nataka/Photos.com

Ne jamais dire “ça pourrait être pire!” 4


Parce que… ça peut toujours être pire. Même là, je le dirais pas, parce qu’en effet: ça pourrait encore être pire!

Voyons voir…

Mais depuis 3 jours je suis alitée avec soit une gastro-entérite ou une grippe (la vraie, pas un rhume)… je penchais pour la gastro au départ parce que ça a commencé d’un coup, en pleine nuit, avec les allers-retours fréquents à la toilette et incapable de rien absorber… depuis la nausée continue et je viens à peine de recommencer à manger (mais rien de gros ni de riche…), mais à ça se sont ajoutés mal de gorge, légère congestion et un killer mal de tête. J’ai les ganglions enflés et je suis passablement faible. En même temps, ne rien avoir mangé, ou presque, depuis 3 jours n’aide pas à cet aspect… Mais les ganglions enflés et la congestion avec une gastro? Peut-être simplement mon système immunitaire sur l’overdrive, j’avoue. J’espère, en fait. Parce que la dernière fois que j’ai eu la vraie de vraie influenza… j’ai été 2 semaines alitée et ça m’a pris presque 6 semaines m’en remettre!
Déjà que j’avais les batteries plutôt à plat suite à mon weekend (vive le syndrome d’Ehlers-Danlos…).

Pour couronner tout ça, en plus du mal de tête d’enfer j’ai une crise d’arthrose… ou alors c’est une prime à l’infection… ou peut-être une conséquence de l’arrêt du Ralivia. Mais comme je l’ai pris moins de 3 semaines, j’en doute.

Voyez-vous, j’avais toujours aucun effet tangible même après un peu plus de 2 semaines de Ralivia. Et comme j’ai pas réussi à manger ces derniers jours, et que je devais manger pour le prendre, je me suis dit que c’était le meilleur moment pour l’arrêter. J’attends toujours la réponse de mon physiatre à ce sujet (devrais-je doubler ma dose ou changer?).
J’étais si heureuse de pouvoir lui envoyer un courriel directement… mais soit il ne répond pas toujours, ou pas rapidement… ou c’est parce que mon courriel a été reçu pendant qu’il était en congé… mais ça fait une semaine qu’il est de retour de vacances et j’ai pas eu de nouvelles.
On dirait que je n’ai pas envie de continuer le Ralivia, de toute façon… et je ne pourrais même pas dire pourquoi.

Je dois avouer que j’aurais envie de repousser le moment de prendre un antidouleur quotidien. Pourtant je sais que j’avais beaucoup de crises d’arthrose ces derniers mois… et peut-être que si j’avais un antidouleur quotidien efficace, j’aurais moins besoin de prendre d’antidouleur ponctuel pour les autres problèmes… ce serait bien d’avoir moins mal, c’est sûr.
Peut-être que je ne suis juste pas prête, mentalement, à passer cette étape.

En attendant… je suis contente: je vais mieux qu’hier, et mieux que tout à l’heure… j’ai réussi à manger un peu et prendre mon antidouleur. Évidemment j’avais trop attendu et ça a pris plus de 3 heures avant d’avoir un léger soulagement… mais je le prends.
Comme je prends la bonne nouvelle que même en ayant mangé, ma nausée a diminué plutôt qu’empiré.
Cependant… c’est pire que c’était il y a une semaine. Et c’était moins pire que ça le mois passé.

Présentement, je pense qu’il n’y a pas un seul endroit de mon corps qui ne me fait pas mal! (les cheveux ne comptent pas!)

Subscribe to Blog via Email

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.


Laissez-moi un p'tit mot!

4 thoughts on “Ne jamais dire “ça pourrait être pire!”

  • Julie F.

    Ohhhh lala ma pauvre Danielle 🙁 Pas facile pour toi ces derniers temps. As-tu pensée que tu pouvais avoir eu la gastro et en plus une grippe??? Tu sais, comme ton système immunitaire était déjà affaiblie par la possible gastro, tu as peut-être chopper la grippe par dessus pour faire la cerise sur le gâteau.

    Je suis avec toi en pensée et si je n’avais pas un système immunitaire aussi faible, je serais passé te tenir un peu compagnie 🙂

    Tiens bon, c’est un ”autre” dur moment à traverser.
    Bizouilles xox

    • Annie-Danielle Grenier Post author

      Ah, Ju…
      Merci de ton soutien constant! Si tu savais comme tes petits mots font du bien!

      En fait, oui, j’y ai pensé, au combo… mais je me sentais pas assez mal pour croire que c’était ça! 😉
      Comme tout est revenu à la normale, ça confirme que c’était une réaction immunitaire exagérée à la gastro… Tant mieux!