Chaleur bienfaisante 1


Avec le syndrome d’Ehlers-Danlos, pas un jour ne passe sans douleur. C’est plate, mais c’est ça. Je vis avec.

Quand c’est une blessure, le mieux, c’est le froid. Pour diminuer l’inflammation.
Mais quand la douleur devient chronique… ou quand c’est une crise d’arthrose, ce qui soulage, c’est la chaleur! Et je peux y aller à fond, la chaleur ne risque pas d’augmenter une inflammation qui n’est pas présente… ou de façon minime.

Aujourd’hui je vous parle de mes trucs “chauds”. 🙂

Tout d’abord, mon favori, le spa. Mais non, pas un spa avec tables de massages et huiles thérapeutiques… pensez “jacuzzi”, bain tourbillon… ici on appelle ça un spa!

Spa Viking

C’est un comme ça le mien!

J’en rêvais depuis des années, surtout qu’ici, on n’a qu’une douche… pas de bain!
Alors, en pleine crise d’arthrose, où je rêve de me faire arracher les membres de flotter dans l’eau… c’est parfait! Après une blessure, c’est aussi idéal, pour tranquillement faire ma petite physiothérapie aquatique, sans gravité ni pression, tout doucement.
Mes parents m’ont aidé à le payer, même si finalement ils l’utilisent encore moins qu’ils pensaient (voire… pas du tout!), et ça vaut absolument l’investissement!

Au début plein de gens m’ont dit “tu vas voir, tu ne t’en serviras pas l’hiver!”. On m’a aussi laissé entendre que, finalement, je m’en servirais pas tant que ça.
Ils avaient tort!

C’est vrai que je ne peux pas m’en servir autant que je voudrais.
Quand il fait plus de 35°C avec humidité, l’été, je suis mieux d’éviter ça, pour ne pas m’évanouir.
Idem quand je fais de la fièvre ou que j’ai dû prendre beaucoup de médicaments.
Et, inversement, quand il fait moins que -20°C, c’est juste trop froid!

En prime, quand il pleut… bof. C’est pas comme une piscine, où on se mouille les cheveux, et où on se baigne parce qu’il fait chaud, et alors c’est pas trop grave! …moi le spa, c’est rapide et souvent juste avant de me coucher… et s’il fait juste 5°C dehors, me mouiller les cheveux et le visage sous la pluie… pas vraiment non, merci, je passe!
Une petite neige, par contre, ça va, mais faut que je pense à ne pas laisser ma serviette sous la neige! 😉

Évidemment, puisque j’habitde la campagne, si le vent s’en mêle c’est un dernier point qui peut m’empêcher de profiter du spa… et ces jours-ci ça arrive souvent. C’est, en fait, ce qui m’en prive le plus souvent… non seulement ça rend l’ouverture et la fermeture du couvert très périlleux… mais j’ai déjà vécu le moment de panique en voyant partir ma serviette au vent et c’est pas génial (très drôle, mais pas génial). Et puis, surtout, ça crée des embruns qui aspergent le visage et l’expérience remplie de “zenitude” devient plutôt irritante!

Malgré tous ces moments où je ne peux pas profiter du spa, j’y vais plusieurs fois par semaine en moyenne, et pour toutes ces crises où j’ai pu passer des moments sans douleur (ou avec moins de douleurs) et/ou repousser l’heure de prise d’antidouleur… pour ces fois où j’ai pu améliorer la mobilité d’une articulation suite à une blessure (comme mon épaule disloquée à la fin de l’été)… et aussi pour ces moments paisibles sous les étoiles avec la musique dans mes oreilles… Ça valait amplement le prix!!!

Plus récemment, après plusieurs nuits d’insomnie à me tordre de douleur, à utiliser mon petit coussin chauffant, le déplaçant d’un endroit à l’autre, essayant de tout soulager en même temps, je me suis dit que ce serait génial s’il existait un coussin chauffant géant que je pourrais mettre sous moi… j’ai même considéré l’option d’utiliser la vieille couverture chauffante que ma grand-mère nous avait donné et que je n’aimais pas (trop grande, maintenant affreuse, peut-être plus sécuritaire vu l’âge, etc) et me coucher dessus… et puis j’ai eu un flash! Il devait exister des housses de matelas chauffantes! J’ai sauté sur Google… et trouvé exactement ça!
Sunbeam est mon nouvel ami. 🙂

Mes parents m’ont acheté ça comme cadeau de Noël anticipé (je n’en pouvais plus, j’aurais été incapable d’attendre), et depuis environ un mois je dors avec ça.
Un peu avant d’aller dormir, je peux allumer la housse et la faire pré-chauffer. Ça ne semble pas si chaud… jusqu’à ce qu’on se couche vraiment dessus. Par exemple, à moins que la housse soit vraiment à un niveau très chaud, en y touchant elle ne semble pas fonctionner. Mais si on s’assoit ou se couche sur le lit, on sent la chaleur.
Je maintiens en général la température au plus bas… et c’est suffisant pour que ce soit relaxant et agréable au moment de s’endormir, et pas assez pour que je me réveille en sueurs.
Par contre, lors d’une crise d’arthrose, je monte le niveau de chaleur de plusieurs degrés (il y a 10 niveaux de chaleur, et je passe de 1-2 à 5-6!)… par contre je n’arrive pas à maintenir cette chaleur. Mais ça aide vraiment beaucoup à me soulager.
Je pense que c’est en partie parce que ça détend les muscles, qui sont crispés par la douleur.

696_42579_P

C’est au courant de la même semaine que j’ai commandé un autre produit Sunbeam : un coussin chauffant flexible.
31340_Large_1
La costochondrite que j’ai au niveau de la côte inférieure droite est très désagréable, la chaleur soulage, mais il est très difficile d’y tenir un sac magique (qui ne reste jamais chaud assez longtemps!), et le coussin chauffant que j’ai est trop gros pour tenir sur mon ventre, ne se plie pas bien…
Je cherchais sur le web si un tel coussin existait… et je l’ai trouvé!
Ce coussin peut se placer à peu près n’importe où et peut s’attacher! De chaque côté il y a un élastique et de gros velcros.
Il est extrêmement confortable, et peut se détacher du fil, alors c’est pratique pour se lever et aller faire des trucs, puis se rassoir et se rebrancher!
Je garde mon autre coussin chauffant pour le prochain mal de dos… 😉

Pour finir, le mois dernier, lors de notre visite mensuelle au magasin-entrepôt Costco, j’ai vu un produit que j’attendais depuis quelques mois de me procurer… eh oui, un autre produit Sunbeam! (elle est où ma comission? 😉 ) : un jeté chauffant.
Je l’ai mentionné, nous avions une vielle couverture chauffante.
Mais format “grand lit”, vieille (j’ai dit m’inquiéter de sa sécurité, je ne blaguais pas) et avec un fil qui n’en finissait plus. Je voulais m’en servir dans mon sofa inclinable… c’était très peu pratique. La couverture traînait par terre, le fil aussi, je m’empêtrais autant dans l’un que dans l’autre, c’était très laid, en prime… et avoir une couverture immense qui traîne par terre quand on fait une allergie à la poussière c’est pas idéal.
Je m’en suis servie l’an dernier, mais je m’en étais débarassée.

Celle que j’ai vu au Costco était exactement celle que je voulais : un jeté, donc beaucoup plus petit. En micropeluche! (douuuux) Brun (donc ça allait plus ou moins avec mon décor, mais plus que celle de grand-maman… et les poils de chats pas trop évidents!).
Je l’adore!
41YxmjGmPZLNon seulement c’est parfait pour les douleurs, mais cet hiver quand il y aura des vents forts et que la mauvaise isolation en fera foi, que le chauffage ne fournira pas à la demande… je serai au chaud! 🙂
…mes chats aussi l’adorent. haha!


Laissez-moi un p'tit mot!

One thought on “Chaleur bienfaisante