© Nataka/Photos.com

J’abdique…


Il est 4:45 au moment de commencer à écrire ce post.
Ça doit faire plus de 3 heures que j’essaie de dormir.
J’abdique.

Je dormirai peut-être un peu, plus tard.

Ça faisait deux nuits que je dormais bien… j’espérais que ça dure… mais voilà, j’ai la tête trop remplie, en plus d’une migraine (pauvre tête, vraiment!) 😉
J’ai faim, j’ai mal au coeur… mon estomac non plus ne va pas trop bien. Je voudrais juste dormir.

J’ai peut-être eu deux bonnes nuits dernièrement, mais le mois passé d’insomnies accumulées se fait sentir de plus en plus… ainsi que toutes les activités que j’ai faites dans les deux dernières semaines où j’ai eu la chance d’avoir de l’énergie! Un combo “pas-gagnant”.

(Ah la la… fatigue, migraine, en plus du manque de concentration habituel –vive le syndrome d’Ehlers-Danlos… et du médicament contre la migraine… ça m’a pris 4 reprises pour taper “gagnant” comme il faut… peut-être que le post sera plus court que prévu!)

Une des raisons qui fait que je n’arrive pas à dormir est que j’ai appris une super nouvelle hier : je pars dans un mois pour Walt Disney World, en Floride!

J’y ai été pour la première fois de ma vie il y a 5 ans (en 2008), avec ma mère. C’était avant le diagnostic, avant le Florinef… donc, en chaise roulante. Pour bien des raisons, ça n’a pas été un voyage de rêve. La chaise roulante est une de ces raisons.

Nous y sommes retournées en décembre passé (2012), et cette fois, grâce aux médicaments et au ménagement (petites journées, beaucoup, BEAUCOUP de pauses), ce fut en marchant!!! …Sauf une journée, où j’ai dû prendre un scooter, quand même beaucoup mieux que la chaise roulante manuelle pour la visite de parc d’attraction! (on fera pareil ce coup-ci, le scooter si besoin est)

Nous avions prévu y retourner… cette semaine. Nous avions eu une offre de retour (“bounceback”) et nous avions réservé avant même de quitter… mais voilà, cette offre-là se terminait début octobre, et c’est pour cela que nous avions réservé pour cette semaine-ci (le plus tard possible).
Savez-vous quelle température il fera aujourd’hui à Disney? 32°C, ressenti 35°C avec l’humidité.
Mais quand on a fait la réservation, je me suis convaincue que j’y arriverais.

Quand est arrivé le mois de juin et les chaleurs humides ici, que j’ai eu mes premières pré-syncopes juste à rester assise à l’extérieur… on a eu une discussion et on a décidé d’annuler le voyage, le coeur gros.
(On n’avait pas les moyens de faire le voyage sans le rabais, sans compter qu’on préférait y retourner à une période différente : vivre les événements d’automne plutôt que revivre ceux d’hiver)

Cette semaine, j’ai dû contacter Disney pour annuler les réservations de restaurants qui n’avaient pas encore été annulées à cause d’un bogue du système informatique… puis, par hasard ou en raison de cet appel, j’ai reçu une nouvelle offre, et celle-ci nous permettait d’y aller plus tard en automne!

Sur le coup, on a juste ri du fait qu’on recevait l’offre juste après avoir annulé…
Puis ma mère m’a fait remarqué que ça replaçait le voyage dans un contexte de possibilité… La seule raison pour laquelle on avait annulé étant la chaleur, la seule raison pour laquelle on avait réservé si tôt étant la limite du rabais… ce nouveau rabais changeait donc tout!

Alors j’ai passé la journée d’hier à faire des calculs, voir si c’était encore possible, si des choses avaient changé, calculer à combien ce voyage reviendrait avec l’offre qu’on avait, etc. On appelle ça, parmi les fans de planification Disney, de la “fuzzy Disney math”… parce que c’est pas toujours clairement noir ou blanc et qu’on fait parfois parler les chiffres comme on en a envie 😉 …et dans mon cas j’ajouterais : parce qu’après quelques heures, surtout quand on est pourri en maths comme moi, ça commence à être assez embrouillé merci! 😉

Ce qui nous intéressait beaucoup de ce voyage est que nous avons nos passes annuelles encore valides ainsi qu’une carte-rabais sur les repas… sans compter ce nouveau rabais pour l’hôtel… Ça ne fait pas un voyage économique, évidemment, c’est quand même Disney, mais c’est beaucoup moins cher qu’un voyage qui partirait de zéro une autre année… On se dit que c’est le temps d’en profiter… ensuite ce sera fini, au moins pour un bon bout de temps (à moins que j’y aille avec des amis et/ou ma petite cousine comme on se l’est promis…).

Plus j’y pensais, plus j’avais envie d’y retourner… j’avais réussi à ne pas trop être déprimée quand on avait dû l’annuler… J’évitais d’y penser.
Mais rien que d’en reparler, ou même de l’écrire maintenant… le fait d’avoir dû annuler juste à cause de ma santé fut un très dur coup. D’avoir la chance de rattraper cette occasion manquée vient me chercher et m’émeût beaucoup!

C’est sûr qu’il y a toujours un risque qu’il fasse plus chaud que la température moyenne prévue (autour de 25°C), mais il y a aussi la chance qu’il fasse moins chaud! Et s’il fait trop chaud, on fera de plus petites journées, et encore plus de pauses… mais en décembre c’était parfait, même parfois trop froid! Alors je suis optimiste. Et c’est pour cela que nous partons assez longtemps, pour avoir le temps de prendre notre temps.

Pour ceux qui ne le savent pas, un voyage à Disney est idéalement bien planifié… et je suis une pro à ce sujet… par exemple, on peut réserver sa chambre d’hôtel (il est même suggéré de le faire) jusqu’à un an d’avance… parfois plus… et il est fortement suggéré de faire au moins quelques réservations de restaurants… et pour les plus populaires il faut réserver 6 mois à l’avance!
Alors de me retrouver UN MOIS d’avance avec rien de préparé, je suis plutôt paniquée!
…bon, ok, pas paniquée… mais je me sens submergée et c’est la raison principale de mon insomnie… ça et l’excitation, bien sûr! 🙂
On a cependant la chance de tomber dans le festival “Food & Wine” donc on a coupé presque toutes les réservations de restaurants… malheureusement il n’y a pas de disponibilité pour celle à laquelle ma mère tenait le plus (je vais continuer d’essayer, on se croise les doigts). C’est une des choses qui m’enthousiasme le plus de ce voyage : la bouffe! Si vous croyez qu’on ne mange que des hamburgers à Disney, détrompez-vous! Et avec ce festival, miam!

Grâce à l’offre spéciale, nous allons rester dans une “villa”, une unité avec cuisinette complète, laveuse/sécheuse, chambre séparée (et sofa-lit au salon), balcon et tout… on a encore de la misère à y croire! Mais surtout, je retiens: bain tourbillon (jacuzzi)! Quel bien ça me fera le soir… Habituellement je devais aller dans le spa à côté de la piscine, parfois à l’autre bout du complexe hôtelier… pas toujours ouvert en fin de journée (et parfois complet – quand une gang d’adolescents le remplit, c’est moins intéressant!)… mais là, ce sera super!

Avec ça, de meilleurs souliers qu’en décembre (des souliers de marche défectueux ont alors mené à une déchirure partielle d’un ligament dans la plante des pieds), mon foulard rafraîchissant et mon masque… ça va être parfait! …en décembre dernier j’ai eu de la difficulté à revenir (on prend la voiture), parce que j’ai développé une sinusite la dernière semaine du voyage…

Le prochain article sera sur mes bagues, que je viens de recevoir, promis! 😉
Mais je ne pouvais pas ne pas vous parler de Disney! 🙂

Laissez-moi un p'tit mot!